Au fil des années, la Foire bio Génépi a permis à des détenteurs de savoirs et d’expériences de diffuser leurs connaissances sur les sujets les plus divers (agriculture, santé, construction, économie, nature, énergie...).
La foire bio Génépi a aussi accueilli de grands penseurs de notre temps. Philosophes, scientifiques, sociologues, journaliste, économistes, chercheurs... ont un certain regard sur le monde qui nous entoure et une réponse mûrie par la sagesse et l’expérience.
Après Vandana Shiva, Jean-Marie Pelt, Pierre Rahbi, Albert Jacquard, Michèle Rivasi, Jean-Marie Muller, Paul Ariès, Hervé Kempf, Patrick Viveret, Geneviève Azam et Jean-Pierre Berlan, chaque édition se clôture par une conférence qui permet de repartir avec d’autres projets, d’autres raisons d’espérer.


Table ronde « Quelles forêts pour demain ? » à 15h30 le samedi :
La table ronde durera jusqu’à 17h et sera précédée de la conférence de Martine Chalvet « Une histoire de la forêt ».
Participant(e)s à la table ronde :
Animateur : Hervé Gasdon : un des organisateurs de Génépi et président de la Société Alpine de Protection de la Nature.
Martine Chalvet : maître de conférence à l’Université de la Méditerranée, auteure du livre « Une histoire de la forêt ».
Ernst Zurcher : docteur en sciences naturelles, auteur du livre « Les arbres entre visible et invisible ».
Guy Calès : représentant ONF Hautes-Alpes.
Chantal Eyméoud : maire d’Embrun et vice-présidente la région PACA.
Elise Rivoal : représentante de la Société Alpine de Protection de la Nature.
Julie Marsaud : coordinatrice du réseau forêt de France Nature Environnement.

Déroulement :
1) L’homme a besoin de la forêt, mais la forêt n’a pas besoin de l’homme : Interventions sur la nécessité de préserver la forêt, entre autre réserve de biodiversité et de stockage de CO2, pour la « survie » de l’homo sapiens.
2) Déclinaison locale des trois rôles de la forêt : environnemental, économique et social : Interventions sur la gestion de la forêt autour de ces 3 rôles avec des points particuliers comme la protection des forêts (forêts anciennes…), la production de bois (bois habitat, réseau de chaleur, la centrale biomasse de Gardanne…), la nécessité de la forêt pour les activités « récréatives » de la société humaine.
3) Débat entre les participant(e)s et le public.


Conférence : « L’arbre entre visible et invisible », à 18h le samedi.
Avec Ernst Zürcher, auteur notamment du livre : « Les arbres entre visible et invisible » (Actes sud 2016), livre préfacé par Francis Hallé.

PDF - 11.7 ko

Ernst Zürcher a exercé la fonction de Professeur en Sciences du bois à la Haute école spécialisée bernoise (site de Bienne). Il est actuellement chargé de cours à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zürich (Sciences environnementales), à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Science et génie des Matériaux), ainsi qu’à l’Université de Lausanne (Géosciences). Il poursuit ses recherches sur les arbres et le bois, en particulier leur chronobiologie et donne régulièrement des conférences.

Il apporte un nouveau regard sur la nature avec une démarche scientifique rigoureuse. Cela lui a permis de mettre en évidence par exemple, l’influence de la lune sur la germination des arbres ou la création « d’eau nouvelle » par les forêts. De renommée internationale dans son domaine, il sait expliquer et faire comprendre au grand public des thématiques pourtant parfois complexes. Il montre l’importance de l’arbre et des forêts pour l’équilibre de la planète terre, aujourd’hui très menacée, et leur importance pour la vie des êtres humains.
"Arbres et forêts sont aujourd’hui menacés, alors qu’ils pourraient devenir nos meilleurs alliés et des modèles. Un nouveau regard sur la nature, selon une démarche scientifique, permet de lever le voile des apparences et de révéler des particularités insoupçonnées des arbres. Des savoirs traditionnels apparaissent alors parfois biologiquement visionnaires - tandis que, par ailleurs, la science découvre des phénomènes dont même la tradition n’avait pas idée. Sous de multiples aspects, les arbres et leurs bois peuvent nous enrichir et nous inspirer, pour autant que nous les intégrions dans nos actions. Très concrètement, ils constituent, en tant que ressources vivantes, un moyen non seulement d’atténuation, mais aussi de résolution de la catastrophe climatique en cours. Et, bien plus que nous ne l’imaginons, ils peuvent aider à régénérer les hommes et à faire reverdir la terre".


Table ronde « Quelle place pour l’arbre en agriculture ? » à 14h le dimanche :
La table ronde durera jusqu’à 15h30.
Intervenants :
Animatrice : Françoise Degache, l’une des organisatrices de la foire Génépi.
Ernst Zürcher  : docteur en sciences naturelles, auteur de nombreux livres et articles scientifiques.
Jean-Luc Petit  : consultant en Agroécologie (voir : www.arbobio.com).
Thérèse Mevel  : maraichère en Biodynamie.

Le fil conducteur de cette table ronde sera le lien entre les arbres, la forêt et l’agriculture. Les thèmes abordés seront : le sol, l’agroforesterie, la fertilité des plantes, l’élevage, la Biodynamie et les aspects sociaux économiques.


Table ronde : « Quels rôles de la forêt pour la biodiversité, le climat et l’homme ? », à 16h le dimanche.
La table ronde durera jusqu’à 17h30.
Animateurs :
Thérèse Mével (agricultrice, organisatrice de la foire Génépi), et Jean-Marie Bournat (forestier, organisateur de la foire Génépi).
Intervenants :
Francis Hallé  : botaniste, spécialiste des forêts tropicales.
Ernst Zurcher  : docteur en sciences naturelles.
Antoine Nicault  : dendrochronologue (= lecture des cernes du bois, permet d’interroger le passé), participe au groupe régional d’experts sur le climat.
Michel Blanchet  : membre de FNE-PACA (France Nature Environnement, Provence Alpes, Cote d’Azur).
Marc Viossat  : conseiller départemental à l’environnement, président du comité de pilotage de la forêt d’exception de Boscodon.

Thématiques abordées :
Comment les forêts agissent elles sur le climat.
Forêt et montagne.
Boscodon, forêt d’exception.
Lien entre forêt et agriculture : territoire en tant qu’organisme écologique.
Quel rôle social pour la forêt.
Quels grands choix politiques pour l’avenir des forêts ?